Enar

Novembre 2011 - Le racisme et l’inclusion sociale dans le sport

Editorial

J’ai le grand plaisir de vous inviter à découvrir ce nouveau numéro du webzine ENARgy consacré au racisme et à l’inclusion sociale dans le sport. Il commence par offrir un aperçu sur l’exclusion, le racisme et la discrimination structurelle dans le sport et par expliquer la politique européenne en matière de sport. D’autres articles présentent les mesures prises par des associations de fans pour répondre au racisme dans le football et la manière dont les médias traitent de ces questions. Dans ce numéro figure également une analyse du potentiel du sport en matière d’inclusion sociale, ainsi que des exemples d’initiatives aux niveaux local et européen pour promouvoir l’accès au sport pour les minorités ethniques et l’inclusion sociale des minorités par le biais du sport. Si vous voulez lire le webzine en format pdf, vous pouvez le télécharger ici.

Le sport pour tous, tous pour le sport ?

Cet article donne un aperçu des situations d’exclusion, de racisme et de discrimination structurelle dans le sport et présente certains des résultats et recommandations clés de l’étude récente de la FRA sur « Le racisme, la discrimination ethnique et l’exclusion des migrants et des minorités dans le sport : la situation au sein de l’Union européenne ».

Le rôle de l’UE dans le sport et l’inclusion sociale des migrants

Depuis l’entrée en vigueur du Traité de Lisbonne, le sport a désormais également une dimension européenne. Cet article présente le rôle de l’UE dans le sport à travers les années et en particulier les dernières propositions qui sont sur la table dans ce domaine, et se focalise surtout sur le rôle du sport dans la promotion de l’inclusion sociale des groupes désavantagés.

Lutter contre les discriminations dans le football : la perspective des supporters

Le football est un sport pratiqué sur tous les continents du monde par des personnes de toutes nationalités, toutes convictions, toutes cultures et tous milieux sociaux. La même réalité s’applique aux supporters présents dans les tribunes. Qui que vous soyez, quelle que soit votre provenance, seuls comptent les joueurs, le club et les amis lorsque l’on soutient son équipe. Dès lors, les stades de football et la vie qui gravite autour de ces lieux véhiculent un énorme potentiel de rassemblement. Et ce qui se passe dans les tribunes reflète l’image de la société, de la ville et du pays liés à cet événement, avec tous ses aspects positifs et négatifs.

Le journalisme et le défi du racisme dans le sport

Le sport et les médias se partagent une caractéristique. Ils incarnent tous deux la notion d’équité. Dans le sport, la capacité de réussite d’une personne est déterminée par le talent dont il a hérité à sa naissance indépendamment de sa race ou de son appartenance ethnique. Les médias et journalistes responsables s’efforcent toujours de dire la vérité au travers de reportages honnêtes et précis.

Sport et inclusion sociale : Un cadre théorique

Bien que le sport soit considéré comme l’un des sous-systèmes sociaux les plus ouverts, il ne fait aucun doute que les discriminations et les inégalités d’accès continuent de poser des difficultés en ce domaine. Néanmoins, au cours de ces dernières décennies, le sport a été de plus en plus reconnu comme un outil important d’inclusion sociale de groupes marginalisés, parmi lesquels les migrants et les minorités. Cette situation reflète une perception mitigée du sport et de son potentiel à contribuer à l’inclusion sociale, se caractérisant par une vision confiante, d’une part, et une vision plus sceptique, de l’autre. Ceux qui travaillent dans le "monde du sport" partagent une vision plus optimiste alors que les décideurs politiques attendent l’obtention de preuves pour souligner la "valeur ajoutée du sport". Cette situation donne pour tâche aux analystes et chercheurs d’examiner et de clarifier sous quelles conditions le sport peut servir de véhicule de l’intégration sociale.

Le projet ENGSO “Créer des conditions équitables” vise l’inclusion sociale au sein et au travers du sport

Le sport peut aider l’Europe à relever certains des défis liés à l’intégration de personnes issues de groupes moins privilégiés, tels que les migrants et les personnes d’origine étrangère. Le projet "Créer des conditions équitables" a pour objectif l’inclusion sociale. Il est dirigé par ENGSO, l’Organisation sportive non gouvernementale européenne, qui est l’organe cadre des Confédérations sportives nationales et des Comités olympiques nationaux.

Mondiali Antirazzisti : Les migrants et les supporters unis contre le racisme

L’Association italienne "Sport pour Tous" UISP a créé le festival "Mondiali Antirazzisti", Coupe mondiale de lutte contre le racisme, afin de prouver que la coexistence entre diverses cultures est possible et que le multiculturalisme est une ressource essentielle pour nous tous. Le projet "Mondiali Antirazzisti" consiste concrètement en un tournoi de football non compétitif ouvert à tous.

Emergence-XL : Soutenir les jeunes demandeurs d’emploi via le sport

Emergence-XL ? Ce nom ne vous dit peut-être rien ! Cette jeune asssociation travaille depuis plus de deux ans à aider les jeunes demandeurs d’emploi issus de milieux fragilisés à déterminer leur projet professionnel et à les accompagner dans leurs démarches afin qu’ils retrouvent un emploi stable. Beaucoup de jeunes chômeurs ont connu des difficultés dans leur parcours de vie parfois dès à l’école. Difficultés économiques, administrative, sociales, de logement… qui font que le jeune ne sait plus par où commencer et qui l’empêche de rechercher un emploi.